48 min •
Ce docu n'a pas de note
En 1945, les vainqueurs célèbrent la fin de la guerre et créent l’Organisation des Nations Unies. Malgré les grands principes proclamés, les peuples africains subissent toujours le joug colonial. Face à cette injustice, des soulèvements armés ne vont pas tarder à embraser l’ensemble du continent. En 1947, à Madagascar, une insurrection est noyée dans le sang. Au Kenya, c’est la révolte des Mau-Mau qui est brutalement réprimée, tandis qu’en Afrique du Sud l’installation du régime d’apartheid entraîne, en premier lieu, une lutte non-violente. Dans le même temps, des partis politiques se constituent, qu’ils soient modérés ou révolutionnaires. En 1951, le leader Kwame NKRUMAH remporte les élections au Ghana, alors même qu’il se trouve en prison. Tout le continent africain se prend à rêver d’une vague capable de renverser les vieux empires. La fièvre de l’indépendance se propage alors sur le continent. La France, marquée par la fin de la guerre d’Indochine et le début de celle d’Algérie, octroie à ses colonies une large autonomie interne. Dans la foulée, la Belgique et le Royaume-Uni cèdent aux mouvements d’émancipation. Mais, au coeur du continent, malgré les indépendances et l’espoir qu’elles ont fait naître, la paix et l’unité sont encore loin… Commentaire sur images d’archives, extraits de films, photographies, dessins et gravures, entrecoupé par des interviews.