45 min •
Le 6 juin 1944 les alliés débarquent en Normandie à la suite de plusieurs semaines de combats intensifs et coûteux en vies humaines, les forces alliées sont rapidement parvenues aux frontières allemandes. C’est dans ce contexte qu’Hitler prépare sa contre-attaque à travers les Ardennes pour stopper la progression des Alliés. Entre le 16 décembre 1944 et le 25 janvier 1945, l’armée allemande perd 100 000 hommes, 800 chars et 1 000 avions. Ces pertes affaiblissent le Troisième Reich et jouent un rôle déterminant dans la fin du conflit.