52 min •
Après la défaite de 1940, de nombreux hommes de gauche s’égarent dans la collaboration par pacifisme ou anticommunisme. Certains, comme l’ancien ministre du Front populaire, Charles Spinasse, décident de soutenir la politique de collaboration de Vichy. Mais se font déjà sentir les soubresauts de la révolution nationale organisée par les fonctionnaires de la branche radicale-socialiste. A Paris, les partisans les plus durs de l’Allemagne se réunissent. Les historiens Pascal Ory, Olivier Wieviorka et Simon Epstein reviennent sur cette période trouble.