29 min •
-49 millions d’années – Eocène inférieur – Allemagne (tourné à Java). Après la crise d’extinction du Crétacé où vivaient les derniers dinosaures, la vie est revenue sous la forme d’une forêt tropicale humide qui couvre tous les continents dont l’Europe. Les reptiles ne règnent plus sur Terre, et les mammifères se sont considérablement diversifiés. Mais ils ne sont pas les maîtres des terres émergées : des oiseaux géants occupent la place des superprédateurs, tel est le cas du Gastornis, volatile carnivore et aptère, de 170 centimètres de haut et pesant une demi-tonne. Les grands mammifères sont rares, à quelques exceptions près : un étrange carnivore de 3 mètres de long, Ambulocetus, domine la chaîne alimentaire des milieux aquatiques, chassant ses proies à l’affût dans l’eau peu profonde, à la manière des crocodiles. Cet animal bizarre est l’ancêtre des baleines. Les précurseurs d’autres lignées, souvent petits et modestes, peuplent aussi ces forêts : Godinotia, primates primitifs, et Propalaeotherium, ancêtres du cheval pas plus gros que des chats. D’autres espèces y vivent aussi, tel Leptictidium, animal insectivore muni d’une trompe et se déplaçant par bonds, et le petit carnivore Cynodictis (en). La plupart de ces petits animaux craignent les oiseaux géants, les Ambulocetus, très dangereux aux abords des points d’eau, mais aussi de redoutables insectes comme les fourmis Formicium (en), longues de 1 cm et vivant en innombrables colonies. Les périls ne viennent pas tous du monde animal : la région est le théâtre d’une intense activité sismique et volcanique, et, à la fin de l’épisode, l’explosion d’une bulle de gaz libère un nuage toxique qui anéantit une part de la faune de la forêt comme par exemple Ambulocetus.