50 min
Les eaux du détroit de Gibraltar, où l’Atlantique et la Méditerranée se rejoignent, offrent un biotope unique en son genre. Baleines et dauphins, méduses, raies et rémoras y évoluent au milieu des forêts de kelp, une algue qui résiste aux forts courants grâce à un puissant organe de fixation. Sur le rocher de Gibraltar, on trouve la seule espèce de singes sauvages d’Europe. Les travaux d’une primatologue permettent de comprendre comment ces singes, baptisés magots de Gibraltar, ont pu traverser le détroit : en effet, une espèce très proche vit côté marocain…