51 min •
Aujourd’hui, ce qu’il est convenu d’appeler les « energy drink » (dark dog, red bull, burn etc.) est devenu un phénomène mondial. Les multinationales de l’agro-alimentaire investissent massivement dans ces nouvelles boissons auprès de toute une nouvelle génération. Leurs arguments publicitaires présentent ces boissons comme des produits miraculeux car dopants ; « Faites la fête jusqu’au bout de la nuit !» L’ingrédient de base qui les compose est le guarana, une plante native d’Amazonie, très riche en caféine. Mais derrière ces boissons se cache un phénomène de mondialisation mettant face à face deux attitudes et donc deux chemins possibles pour notre avenir ; celui d’un commerce équitable lié à une agriculture raisonnée et celui de la grande industrie agro-alimentaire, qui commercialise aujourd’hui ces boissons à l’échelle mondiale. Au coeur de l’Amazonie, les Indiens Satéré-Mawé cultivent le guarana depuis des siècles et le consomment quotidiennement. À l’heure actuelle, ils sont les seuls dépositaires de la banque génétique originelle du guarana, considérée par eux comme une plante sacrée. Ils sont devenus, avec l’aide des structures de commerce équitable, les derniers irréductibles résistants encerclés par de nombreuses multinationales. Par le prisme de leur histoire, leur combat devient le nôtre. Documentaire réalisé par José Huerta, production : Jour J Productions