49 min
C’est avec les Smiths que débute l’histoire du rock indépendant britannique. A la fin des années 80 jusque dans les années 90, le regain créatif des groupes anglais est indéniable. Malgré l’aspect relativement confidentiel de ses débuts, le rock indé a rapidement fait valoir sa pertinence. Emergent alors des groupes comme les Stone Roses, Suede. Mais les médias préfèrent s’intéresser aux frasques des membres de Blur et Oasis. Leur musique est plus accessible au grand public, leurs chanteurs plus photogéniques. L’intégrité de ce courant musical en ressort fortement déconsidérée. Mais des groupes comme Franz Ferdinand, The Artic Monkeys ou The Libertines continuent leur patient travail de création, loin des médias.