41 min •
Sanan Matvenov a tout juste 26 ans: depuis l’âge de 13 ans, il étudie l’enseignement du Bouddha. Avec sept autres moines âgés de 16 à 26 ans, il vit dans le temple d’or d’Elista, la capitale de la Kalmoukie. Les jeunes moines parlent russe, kalmouke et tibétain. Chacun d’entre eux a choisi cette voie pour une raison bien personnelle. Dans l’ex-Union soviétique, se réclamer du bouddhisme revenait à signer son arrêt de mort. Un parent de Sanan, lui aussi moine bouddhiste, a refusé de trahir sa foi et l’a payé de sa vie. A cause de cette tragique histoire familiale, la mère de Sanan souhaitait que l’un de ses fils entre au monastère : une vocation dont Sanan se montre digne.