Ce docu n'a pas de note Rejetés par leurs frères d’origine, abandonnés, sauf cas d’espèces, par ceux qui les avaient enrôlés pendant la guerre d’Algérie, les Harkis survivants ne savent plus aujourd’hui s’ils ont trahi ou s’ils ont été trahis. Le FLN triomphant réussissait après l’Indépendance à imposer l’image du «collabo» dans l’inconscient collectif des Algériens comme celui des Français. Aujourd’hui, les intégristes musulmans en ont fait le symbole du «parti de la France» et les harkis servent encore de bouc-émissaires. L’ambiguité de leur engagement est à l’origine d’une crise d’identité qui n’est toujours pas surmontée, leurs enfants la vivant encore plus intensément. Documentaire réalisé par Alain de Sedouy, Eric Deroo.