51 min
Jean-Marie Poiré tourne « Le Père Noël est une ordure » en 1981. Le film est tiré d’une pièce éponyme du café-théâtre « Le Splendid », dont la troupe a débuté au cinéma avec grand succès en 1978 dans « Les Bronzés ». Le film marche bien en salle mais la télévision et la VHS en font un film culte, notamment à cause de ses dialogues et répliques hilarants. Tourné après la victoire de la gauche aux élections de 1981, très politiquement incorrect, le film parle sans tabou de la misère et de l’exclusion, des associations caritatives et de l’hypocrisie sociale.