42 min
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, sur fond d’antisémitisme séculaire, la une de la «Pravda» révèle une information qui bouleverse l’URSS : les médecins des plus hauts dignitaires soviétiques, tous d’origine juive, ont profité de leur situation pour éliminer des membres éminents de la nomenklatura. En réalité, il s’agit d’un mensonge, une machination montée de toutes pièces. Ce qui fut appelé «le complot des blouses blanches» n’était rien d’autre qu’une conspiration politique de Joseph Staline, dont l’ambition était d’organiser une nouvelle purge au sein des instances du Parti et de durcir sa position à l’égard de l’Occident.