09 min •
Ce docu n'a pas de note Sur l’île de Tilos pas de « hotspots » ni camps de réfugiés…. Des milliers de migrants sont pourtant passés par là. A l’été 2015, ils étaient plus de 700 chaque semaine. A l’époque, la population participait au sauvetage des canots à la dérive et s’arrangeait pour héberger les rescapés à la maison ou à l’hôtel. Depuis, le flux s’est réduit mais l’attitude des habitants de Tilos est la même : accueil et solidarité. De nombreuses personnes sont impliquées dans la vie quotidienne de la quarantaine de réfugiés qui vit sur l’île.