52 min •
Créés en 1925 pour assurer la protection du Führer, auquel ils avaient juré fidélité jusqu’à la mort, les SS ont décimé le peuple juif, ensanglanté l’Europe et massacré leurs ennemis. Plus de 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, des dizaines d’anciens SS, nés dans les années 20, sont encore en vie. Tous n’ont pas participé au génocide, mais beaucoup restent antisémites et convaincus des bienfaits du national-socialisme. Agés de plus de 90 ans, obstinés et nostalgiques, ils vivent en Allemagne, en Autriche, en France, en Belgique ou en Grande-Bretagne. Certains tentent toujours d’échapper à la justice, notamment ceux qui étaient membres du personnel des camps de concentration nazis. Serge de Sampigny a interviewé une vingtaine d’entre eux.