44 min •
5/5 (1) En 1814, le géant Giovanni Belzoni, homme fort dans un cirque en Angleterre, décide de plaquer sa vie de saltimbanque pour partir en Egypte avec sa femme et son domestique. Ingénieur hydraulique de formation, il espère trouver un emploi au Caire. Il y rencontre Henry Salt, consul général britannique, qui rassemble les antiquités égyptiennes pour le compte du British Museum. Salt propose à Belzoni de descendre le Nil jusqu’à Thèbes afin de rapporter un buste colossal, connu sous le nom de « Jeune Memnon ». Personne ne sait encore qu’il s’agit d’une statue de Ramsès II… Belzoni s’embarque dans une aventure qu’il ne lâchera plus. Ignorant tout de l’Egypte antique à son arrivée, l’Italien pallie son inculture par sa soif de découvertes et par son énergie. A la sueur de son front, il mettra au jour le temple d’Abou Simbel, dédié à Ramsès II, dont l’entrée était obstruée par le sable. Plus tard, il découvrira la tombe de Séti Ier, le père du même Ramsès II. Et tout cela sans connaître même l’existence de ce pharaon ! Ce docu-fiction pondu par la BBC séduira les amateurs de trésors enfouis. Les reconstitutions en costume sont à peu près crédibles. Digne des aventures d’Indiana Jones ou de Tintin, l’histoire de Belzoni, le moins connu et le plus extraordinaire des explorateurs, s’imbrique avec celle de Ramsès II, évoquée par bribes.