48 min •
En juin 1941, les troupes nazies envahissent l’URSS. C’est une « guerre idéologique et raciale » dit Adolf Hitler. Le maréchal Joukov arrête les Allemands aux portes de Moscou. Mais en juillet 1942, le Führer décide de foncer vers le Caucase, où il y a du pétrole. Ville industrielle moderne, Stalingrad est rasée à 80 % en quelques jours de bombardements. Mais le généralissime soviétique et président du Comité d’Etat à la Défense Staline décide de ne pas la faire évacuer. Un seul mot d’ordre : « Plus un pas en arrière ».