21 min •
Ce docu n'a pas de note

La population russe n’a pas le droit d’utiliser le mot guerre, interdit par le régime de Vladimir Poutine : officiellement il s’agit d’une « opération spéciale ». Le pouvoir ordonne aux Russes de rester unis derrière leur chef et l’armée, la lettre « Z » étant le signe de reconnaissance des troupes russes en Ukraine.

Pourtant, malgré cette pression, des voix s’élèvent pour dire non. Certaines personnalités refusent de partir en exil, comme beaucoup de démocrates russes. Des anonymes, rencontrés au hasard de ce voyage de 600 kilomètres, se sentent injustement condamnés par les sanctions économiques et englués dans un système totalitaire. Face à ceux qui refusent la guerre, il y aussi ceux qui sont embrigadés par la propagande martelée par la télévision d’Etat et d’autres, qui adhèrent à la déclaration du patriarche de l’église orthodoxe pro-Poutine contre un Occident jugé décadent…

Au fil de ces rencontres, sur la route de Saint-Pétersbourg à Moscou, la vie continue. En apparence. Mais les Russes ne sont pas dupes : grâce à internet, personne n’ignore ce qui se passe en leur nom en Ukraine.

Reportage de Vladimir Vasak disponible jusqu’au 19/03/2052.