00 min •
Ce docu n'a pas de note Derrière l’expression « fiché à la banque » se trouvent de nombreux profils qui peuvent se retrouver en difficulté au moment de demander un rachat de crédit auprès d’un organisme compétent. Retrouvez les 3 cas extrêmes et les solutions qui peuvent être envisagées dans chacune de ces situations.

Fiché au Fichier Central des Chèques (FCC)

Dans le FCC, on retrouve principalement des citoyens qui n’ont plus l’autorisation de détenir une carte bancaire ou encore d’émettre un chèque pour effectuer un paiement. Ce genre d’interdit peut survenir si un jour, vous avez essayé de régler un achat alors que la somme disponible sur votre compte n’était pas suffisante. Vous pouvez alors essayer d’effectuer un rachat de crédit pour régler le montant dû, afin de quitter la liste du FCC. Si vous ne savez pas comment se passe cette procédure, vous pouvez en savoir plus sur le rachat de crédits et trouver dans quelle mesure cette démarche peut vous aider.

Concrètement, l’inscription au FCC ne vous empêche pas d’obtenir un nouveau prêt pour rembourser votre crédit. Cependant, l’établissement auquel vous vous adressez peut consulter le fichier en question, ce qui peut ralentir la démarche. Assurez-vous donc de miser sur d’autres points pour redorer votre profil afin d’améliorer vos chances de décrocher votre rachat.

rachat de crédit

Enregistré au Fichier National des Chèques Irréguliers (FNCI)

Les commerçants ont la possibilité de vérifier le FNCI lorsqu’un client décide de payer par chèque. Le fichier regroupe toutes les personnes qui ne sont pas autorisées à émettre un chèque, soit parce que cela leur est interdit, soit parce qu’ils ont fait opposition suite à un vol ou une perte de chéquier. Le FNCI étant alimenté par le FCC, vous avez la possibilité d’effectuer un rachat de crédit pour sortir de la liste du FCC, ce qui vous radiera automatiquement du FNCI. Les organismes financiers ne seront donc pas vraiment regardants sur votre situation dans le FNCI au moment où vous effectuerez une demande de rachat de prêt.

Fiché dans le Fichier National des Incidents de Remboursements des Crédits aux Particuliers (FICP)

Le FICP regroupe les citoyens qui sont dans une situation qui présente certaines difficultés pour payer leurs emprunts. On y retrouve généralement deux catégories de personnes. La première recense les individus qui ont déjà eux des incidents de paiements sur l’un de leurs crédits avec leur banque et la deuxième est réservée aux personnes qui ont déposé un dossier de surendettement auprès de la Commission de surendettement.

Si vous vous retrouvez dans la première catégorie, vous avez la possibilité d’obtenir un prêt auprès d’un organisme financier. Bien que votre banquier pourra être difficile à convaincre, vous pouvez obtenir gain de cause si vous vous faites accompagner par un courtier et que vous profitez de votre situation si vous êtes locataire ou propriétaire. Vous pouvez également utiliser un comparateur d’offres en ligne pour réduire vos options aux institutions qui pourraient accepter votre profil.

Cependant, si vous êtes inscrit dans le FICP pour la deuxième raison, il sera presque impossible d’obtenir un crédit. La Commission de surendettement va en effet suivre votre dossier de près afin de réaliser un redressement et vous aider à retrouver une situation financière stable. Vous ne pouvez donc pas bénéficier de cette aide et demander un crédit additionnel.