00 min •
Ce docu n'a pas de note Les danses de salon, ce n’est plus ringard du tout. Non, ça revient même très fortement à la mode ! Il y a quelques années, ces danses souffraient d’une image un peu ringarde, d’une réputation de danses de guinguette, elles étaient fortement associées aux bals populaires qui véhiculent eux-mêmes une image un peu vieillotte. Ce qui a pas mal contribué à faire évoluer les mentalités, ce sont les émissions de danse très populaire à la télévision qui les dé-ringardisent en proposant des mises en scène exceptionnelles et des chorégraphies époustouflantes, le tout sur des musiques actuelles. Oui, la dans de salon revient en force. Combien de fois voit-on, lors d’événements, les invités commencer spontanément à danser ? Certains vont même jusqu’à prendre des Cours de danse mariage pour être sûrs d’épater la galerie.

Les bienfaits de la danse

De nos jours, hors confinement évidemment, les gens ont besoin de s’amuser, de passer du bon temps et de se sentir bien. La danse, c’est de la joie et de la bonne humeur. Pratique sportive, thérapie pour se réconcilier avec son corps, moyen de sociabilisation … Quelle que soit la raison de ce choix, le nombre de danseurs ne cesse d’augmenter parce que les gens ont besoin justement de se rapprocher les uns des autres. Il y a un vrai besoin de retourner aux vraies valeurs plutôt que de rester essentiellement sur tout ce qui est lié aux écrans. Les gens ont besoin de partage. Dans la Danse tous styles, on travaille beaucoup de choses : l’état d’esprit, la tête, le moral et la coordination. Sans oublier que le fait d’être à deux ou à plusieurs dans une salle permet de passer un moment en toute convivialité. De plus, la danse permet de travailler l’assurance et la confiance en soi. Aujourd’hui, les danses de salon sont devenues sportives et elles possèdent les mêmes effets qu’un sport d’endurance : muscler le cœur, augmenter les capacités respiratoires, améliorer la circulation sanguine. Elles sont en outre très bonnes pour les muscles, pour les articulations et elles renforcent l’équilibre et la souplesse.

Quelques danses de salon populaires

Certaines sont plus faciles à appréhender que d’autres. Généralement, les danses latino-américaines sont les plus simples à maîtriser parce que ce sont celles qui sont un peu plus à la mode : elles fonctionnent avec toutes les musiques qui passent actuellement. Parmi les plus célèbres, on peut citer :
  • le quickstep : danse enjouée tirant ses origines du charleston et du fox-trot, elle est apparue au début du 20e siècle et elle est caractérisée par des grands pas rapides et bondissants. Elle est souvent qualifiée de danse joyeuse et énergique.
  • le paso doble : danse d’origine espagnole, inspirée du monde de la marche militaire, elle est apparue dès le 18e siècle et se caractérise par une sorte de duel entre les protagonistes.
  • le tango : danse de couple par excellence, réputée sulfureuse et désignée la plus « caliente », elle apparaît en Argentine au début du 20e siècle
  • la salsa : danse piquante, aux racines cubaines, elle présente un tempo vif
  • le cha-cha-cha : souvent qualifiée d’évolution du mambo, elle apparaît vers le milieu du XXe siècle et se caractérise par des petits pas dynamiques associés à des mouvements de bassin.