08 min •
Ce docu n'a pas de note Au Saint-Sépulcre de Jérusalem, on ne badine pas avec le règlement. Une chaise malencontreusement déplacée ? 11 blessés. Une porte laissée ouverte, et c’est le pugilat. Les 5 communautés qui co-administrent ce lieu sacré sont très jalouses de leurs prérogatives. Chacun doit rester à sa place, et ne surtout pas empiéter d’une soutane sur le territoire de l’autre, sinon c’est la guerre.