55 min •
Créé au début du siècle et amélioré par le constructeur américain Glenn Curtis, l’hydravion s’est imposé pendant la Seconde Guerre mondiale, pour patrouiller, ravitailler ou rapatrier des blessés sur tous les fronts. Le PBY Catalina, premier modèle en métal de l’US Navy, devient amphibie en 1941 et permet des vols de 18 heures sans escale. Après Pearl Harbor, en 1941, les Flying Boats Coronado sont utilisés pour espionner les bateaux japonais. Si les BV-238 allemands comptent parmi les plus gros hydravions du conflit, ils seront anéantis par l’aviation US avant d’être opérationnels. Il restait cependant aux Allemands le Dormier et le BV-222 Viking, transportant troupes et munitions vers l’Afrique du Nord. Après la guerre, les hydravions cèdent la place aux porte-avions.