51 min •
Ce docu n'a pas de note

Ils sont artisans, travailleurs sociaux, agents immobiliers, journalistes. Ils et elles sont de tous milieux, de tous âges et de toutes les régions de France. Et ils sont parents. C’est justement vers eux que notre regard se tourne dans ce documentaire. Ces parents, qui n’ont à priori rien en commun, souffrent en silence de voir un de leur enfant se consumer dans la drogue. Ils souffrent, de ne pas comprendre pourquoi, de ne pas savoir comment les aider. Ils culpabilisent de ne pas avoir vu, et se sentent impuissants.
Ils se trouvent discriminés par ricochet, mis aux bancs de la société, en même temps que leur enfant. Et leur souffrance est un tabou. La honte et la peur surtout les traversent quotidiennement. Tout le temps. Parce que la drogue est plus forte que n’importe qui.
Nous voulons à travers ce documentaire donner la parole aux mères, aux pères aussi, pour qu’ils puissent exprimer tout ce qu’ils ont vécu ou vivent encore. Nous voulons relayer leur voix, leur cri. Roselyne, Jocelyn, Isabelle, Dominique et Patrick ont accepté de nous raconter leurs années de calvaire, passées, présentes ou en cours de résolution.
Leur espoir aussi, voire leur réussite. Parce qu’on ne peut imaginer ce qu’endurent les parents, ils méritent d’être entendus et notre société doit leur faire une place. Enfin l’Amour n’efface pas tout mais l’emporte toujours.

Un documentaire de Nicolas Bourgouin et Mélissa Theuriau.