47 min •
Ce docu n'a pas de note
Mars a quitté le domaine du fantasme pour rentrer dans celui de la science pure et dure…ce qui n’empêche pas la planète rouge de rester le « client » le plus crédible à l’apparition de la vie en dehors de notre Terre. Après l’annonce choc par la Nasa de la présence actuelle d’eau sur Mars, c’est au tour du robot explorateur Curiosity de livrer des informations étonnantes. L’analyse des échantillons récupérés par Curiosity sur le cratère Gale permettent aujourd’hui d’affirmer avec une quasi certitude qu’il y avait beaucoup, beaucoup d’eau sur Mars, pendant une très longue période de temps, et que de nombreuses conditions étaient réunies pour l’apparition de la vie (ce qui ne signifie pas pour autant que celle-ci soit apparue).Curiosity a en effet découvert des molécules de nitrate dans ses prélèvements. Des molécules de nitrate qui contiennent de l’azote, élément indispensable à la vie. Une découverte importante pour la NASA qui ne cesse de trouver des indices d’une vie passée sur la planète. La NASA explique que la présence d’azote est un élément indispensable à la vie. Sans azote, point de molécule d’ADN. Mais plus que de l’azote, il faut que cet élément soit combiné à de l’oxygène. C’est le cas des molécules de nitrate, trouvées sur Mars par Curiosity. Néanmoins, la NASA indique qu’il y a des chances pour que ces nitrates n’aient aucun rapport avec une éventuelle vie passée sur Mars puisqu’ils pourraient avoir une source non-biologique. Néanmoins, leur présence est encourageante.