47 min •
Aucune preuve officielle atteste l’appartenance de Napoléon Bonaparte à la franc-maçonnerie. Pourtant, les historiens s’interrogent sur les liens entretenus par l’Empereur avec la puissance occulte. Né en Corse en 1769, il grandit entouré d’un père franc-maçon et épouse, en 1796, Joséphine de Beauharnais, elle aussi membre de la confrérie. Les francs-maçons, dont Jean-Jacques de Cambacérès, principal rédacteur du Code civil, occupent des postes privilégiés au sein de son empire…