53 min •
En 1946, l’enthousiasme gagne le peuple argentin avec l’ascension au pouvoir de Juan Peron et de sa femme Evita. Cette dernière a joué un rôle diplomatique international et a été l’idole des déshérités. Evita meurt en 1952. Au renversement du régime en 1955, son corps est transféré secrètement à Milan où il est provisoirement enterré. En 1972, le corps d’Evita est de retour en Argentine. De nombreuses enquêtes de journalistes attestent alors qu’à l’intérieur de l’imposant cercueil se trouvent de l’argent et de l’or en provenance du trésor des nazis en transfert entre la Suisse et l’Argentine. Les fonds proviendraient en effet de la banque privée de Genève.