59 min •
Ce docu n'a pas de note En novembre 2013, une fabuleuse collections de tableaux est découverte dans un vieil appartement de Munich : 1500 dessins, peintures et toiles de maîtres acquis en grande partie sous le IIIe Reich par l’un des marchands d’art d’Hitler. Dans les années 30, Hildebrand Gurlitt, spécialiste de l’art moderne, profite de ses accointances avec les nazis pour s’enrichir. Dans le Paris occupé, en 1940, le marché de l’art français profite de la manne allemande, et Gurlitt devient un assidu de l’hôtel Drouot, alimenté par les confiscations antisémites et les ventes forcées. A sa mort, Cornelius, son fils, s’engage à rendre les pièces spoliées.