26 min •
Ce docu n'a pas de note Avant de succomber à la tuberculose, le 3 juin 1924, l’écrivain tchèque de langue allemande Franz Kafka nomme son ami Max Brod exécuteur testamentaire et le charge de brûler après sa mort tous ses manuscrits, carnets, lettres, brouillons et dessins. Ne pouvant se résoudre à les faire disparaître, Max Brod n’exauce pas sa volonté…. En 1939, fuyant Prague avant l’invasion nazie, il les sauve une deuxième fois en les emportant avec lui à Tel-Aviv, où il s’exile. Jusqu’à son décès, en 1968, Max Brod va se consacrer à la diffusion et à la promotion de l’œuvre posthume de Kafka. Deux décennies plus tard, Esther Hoffe, sa secrétaire et légataire, met aux enchères le manuscrit du Procès, écrit par Kafka en 1915. Il est acquis pour près de 2 millions d’euros par les Archives littéraires allemandes de Marbach, où il est pieusement conservé.  Destinées singulières Portée par la journaliste Anne-Sophie Martin, cette série documentaire retrace la naissance et la vie de grandes œuvres du patrimoine européen dont le manuscrit original est parvenu jusqu’à nous. Ces premiers jets, couchés sur le papier par leurs prestigieux auteurs, ont connu des destinées singulières, offerts, volés, perdus ou vendus aux collectionneurs à des prix faramineux. Ils offrent aujourd’hui une palpitante incursion dans l’univers de leurs créateurs. Documentaire disponible jusqu’au 11/12/2021.