00 min •
Ce docu n'a pas de note Les grandes fêtes comme la fête nationale et la fête du Nouvel An sont célébrées dignement avec des feux d’artifice. Ils sont tirés dans le but d’éblouir et d’égayer la foule qui regarde. Toute cette lumière éblouissante et ces belles couleurs réchauffent le cœur. On ne peut s’empêcher de sourire sous le magnifique spectacle des feux d’artifice qui sont à découvrir sur https://www.sparklers-club.com/produits/144401/feux-d-artifice.

Feu d’artifice : quel procédé pour le fabriquer ?

Les feux d’artifice nous viennent de la Chine. Autrefois, les Chinois utilisaient la poudre noire pour fabriquer des feux d’artifice. Ils les tiraient durant les fêtes de Nouvel An, mais aussi dans le but d’éloigner les mauvais esprits. Dans les années 1 600, les Européens ont importé cette petite technique chez eux. Des alchimistes et des pyrotechniciens se sont mis à l’œuvre pour l’améliorer. Cette lumière éblouissante est le résultat de procédés pyrotechniques. La combustion de la poudre noire libère de l’oxygène et d’autres composés combustibles (le soufre principalement, ainsi que le carbone, le magnésium, le titane ou encore le silicium). La combustion donnera des particules d’oxyde métallique qui, porté à température extrême (vers 3 000 °C), va produire une lumière éblouissante. La combustion des particules métalliques va générer différentes couleurs à l’origine de la beauté des feux d’artifice. Selon les composants utilisés, les couleurs obtenues varient.
  • Avec du baryum, la couleur produit est le vert.
  • L’utilisation du calcium donnera une couleur orangée.
  • Le sodium produira du jaune.
  • Le potassium sortira une couleur violette.
  • Le cuivre donnera la couleur bleue.
  • Le magnésium et l’aluminium donnent une couleur blanche.
  • Le fer, le carbone et le soufre vont produire un effet doré lors de l’explosion.
  • Le titane et l’aluminium combinés donneront une couleur argentée.
  • Grâce à l’antimoine, l’explosion génèrera aussi des scintillements.
  • Sous forme de granule, l’aluminium produira des étincelles.
Pour obtenir les formes (des bouquets, des cascades, les lettres d’un prénom, un quelconque animal, etc.), les pièces de feu d’artifice se composent de :
  • La chasse : c’est la charge de poudre noire qui va propulser la pièce.
  • L’espolette : constitue un dispositif d’allumage à retardement.
  • Les étoiles : des billes de poudre qui vont donner différents effets quand ils seront mis à disposition de l’espolette.

Les dangers de l’utilisation des feux d’artifice et les précautions à prendre

Lancer des feux d’artifice présente des dangers souvent mortels pour les gens qui les manipulent. Des incidents graves peuvent se produire comme des feux de forêt, l’explosion des bâtiments de stockage ou des lieux de production. Dans ce cas, il faut instaurer des mesures de protection maximales pour les utilisateurs de feu d’artifice.
  • Veillez à toujours utiliser des produits dont le mode d’emploi est écrit dans votre langue.
  • Respectez les consignes d’utilisation et de stockage.
  • Prévoyez les conditions météorologiques avant de lancer les feux d’artifice (surtout s’il y a du vent)
  • Préparer le lieu de lancement : placer un périmètre de sécurité pour protéger le public.
  • Tenir hors de la portée des enfants.
  • Pour les enfants qui ont l’âge de jouer avec, veiller à adapter le produit avec leur âge.
  • S’il n’explose pas, n’essayez surtout pas de rallumer la mèche.
  • Ne vous fier pas à la longueur de la mèche, parfois, elle se consume très vite.
Si les feux d’artifice présentent des dangers pour son utilisateur, l’environnement aussi n’y échappe pas. Les particules métalliques émises lors de l’explosion restent en suspension dans l’air. La population va les inhaler. Cela pourrait engendrer quelques problèmes de santé, à savoir : l’intoxication aux métaux lourds, l’asthme, la fibrose pulmonaire allant jusqu’au cancer broncho-pulmonaire. Notez également que lors des grands feux d’artifice, les fumées et les gaz libérées contiennent des particules polluantes et toxiques.