53 min •
Ce docu n'a pas de note Au début des années 1980, la Nationale 20 a été le théâtre d’une série de crimes atroces. Entre 1980 et 1983, quatre femmes y sont retrouvées étranglées, à proximité d’Etampes, dans l’Essonne. Le profil des quatre victimes est étrangement similaire : elles sont jeunes et ont toutes les cheveux clairs. A l’époque, la police ne penche pas immédiatement pour la thèse d’un tueur en série. Mais la presse s’en empare : la légende du tueur de blondes de la N20 est née. La police judiciaire de Versailles interroge des dizaines de personnes, ratisse le secteur, et suit toutes les pistes possibles. En 2009, un suspect est arrêté mais, faute de preuves, il est rapidement libéré…Ces dernières années, la police a également examiné la piste de Michel Fourniret et de son épouse Monique Olivier, condamnés tous deux à la réclusion à perpétuité en mai 2008 pour sept meurtres de jeunes femmes commis entre 1987 et 2001. Or à cette époque, le célèbre tueur en série résidait dans les Yvelines, non loin de la RN20. Mais la piste a été abandonnée: Fourniret « n’aurait » pu pas avoir tué en 1987, date de sa rencontre avec Monique Olivier…Allez savoir.