42 min •
Le 27 novembre 1942, alors que la flotte française se saborde dans le port de Toulon après l’invasion de la zone libre par l’Allemagne, le commandant du sous-marin Casabianca, Jean L’Herminier, choisit de s’échapper afin de poursuivre le combat. Il rejoint Alger et met son navire au service des Alliés et du général Giraud. Entre 1942 et 1943, le Casabianca multiplie les missions périlleuses autour de la Corse. L’ultime survivant de l’équipage revient sur ces missions, détaillées à l’aide d’archives