43 min •
Ce docu n'a pas de note
En Allemagne, les salariés doivent déclarer leur religion et sont alors soumis à un impôt, le Kirchensteuer – équivalant à 8 à 9 % des revenus -, qui est prélevé à la source. Les Églises catholique et protestante ont ainsi encaissé quelque 10 milliards d’euros en 2013. Selon elles, ces sommes leur servent à financer des activités sociales : hôpitaux, écoles, associations caritatives etc. Mais le politologue Carsten Frerk révèle que les Églises investissent dans d’autres secteurs autrement plus lucratifs, notamment dans l’immobilier et divers fonds…