47 min •
Sur les façades richement décorées de la Grand’Place, les alchimistes ont laissé des messages énigmatiques. Patrick Burensteinas les déchiffre pour nous : les trois phases du Grand Œuvre, les trois Principes et enfin le but de l’alchimie : il est à la fois matériel et spirituel. Cette Place, au cœur de l’Europe est le point de départ de notre voyage alchimique qui se superpose aux chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Bruxelles est la première étape de notre voyage. Une introduction au monde extraordinaire de l’alchimie. Après avoir précisé et illustré dans son laboratoire ce qu’était l’esprit de la démarche alchimique, Patrick Burensteinas nous emmène sur la Grand’Place de Bruxelles : « La plus belle place d’Europe » selon Victor Hugo. En effet, dans le foisonnement des motifs baroques qui ornent les façades, de nombreuses figures se rapportent à l’alchimie. Elles reprennent les illustrations des traités d’alchimie des 16ème et 17ème siècles : l’Aurora Consurgens, le « Splendor Solis », le « Mutus Liber » ou encore le « Musée Hermétique »… La Grand’Place est une invitation à explorer les secrets de l’alchimie, comme si les alchimistes de l’époque avaient voulu transmettre leur savoir à ceux qui se donneraient la peine de l’étudier, car ces images gravées sur les façades semblent bien énigmatiques… Patrick Burensteinas les décrypte pour nous.