13 min •
Ce docu n'a pas de note Jean-Luc Thiebaut, un artisan charpentier, vit en Haute Savoie, dans un village à quelques kilomètres de la Suisse. Vincent, son plus jeune fils de 14 ans vit à 600 km de là avec son ex-femme, et il l’appelle tous les soirs pour lui raconter sa journée. C’est un rituel entre le père et le fils. Mais le soir du 27 mai 2014, Jean-Luc ne répond pas. Son fils est inquiet. Le lendemain, il le rappelle, mais toujours pas de nouvelles. Et personne de l’aperçoit, ni chez lui, ni à son lieu de travail sur le chantier de construction. Sa famille est persuadée qu’il lui est arrivé quelque chose. Puis, dans la semaine qui suit, la famille et les collègues de travail reçoivent des textos de lui. Tous sont soulagés d’avoir de ses nouvelles. Mais sa disparition se prolonge et la famille se pose à nouveau des questions. Pourquoi ne rentre-t-il pas, et pourquoi ne répond-il jamais au téléphone ? Même les textos, trop bien écrits, commencent à les inquiéter. Son fils lui envoie alors un jeu de mot par texto, et la réponse n’est pas ce que son père lui écrivait normalement. La famille a alors la certitude qu’il est arrivé quelque chose à Jean-Luc. Le 8 juin 2014, la famille se rend à la gendarmerie pour déclarer sa disparition. Des gendarmes de son village se rendent à son domicile et trouvent des indices qui laissent croire qu’il serait parti précipitamment. Et un nouvel élément découvert va changer le cours de l’enquête. Puis, on retrouve sa voiture. Les enquêteurs apprennent que Jean-Luc avait une relation avec Gabrielle Evangelista. Il en était follement amoureux. Mais elle était mariée depuis 20 ans… Se pourrait-il que le mari jaloux ait voulu se venger ? Un documentaire de JP VERGES.