51 min •
Ce docu n'a pas de note Au XVIème siècle, Moctezuma, l’Empereur Aztèque, aurait dit alors que les conquistadors, qui pillaient son pays avec à leur tête Cortés : « Heureusement ces fous d’envahisseurs ne s’intéressent qu’à l’or mais pas à notre jade! » Au Guatemala, les Indiens précolombiens et plus particulièrement les Mayas ont considéré durant des siècles le jade comme une pierre sacrée. Ils en faisaient de nombreux objets, notamment des masques, mais c’était aussi une monnaie d’échange. Ce film vous emmène dans une véritable aventure archéologique. Après de nombreuses recherches, deux archéologues d’origine nord américaine, ont réussi à situer l’emplacement des anciennes mines de jade des Indiens qui étaient tombées dans l’oubli pendant cinq siècles. Dans ce film, vous aurez le privilège de pénétrer sur le site archéologique de Cancuén qui est en cours d’exploration. À cet endroit, sur la route du jade des Mayas, les archéologues ont récemment découvert la cité antique d’un puissant seigneur qui avait organisé l’industrie du jade, il l’envoyait et le vendait dans les Villes-Etats du monde Mayas. Tikal en faisait partie. Cette cité, recouverte par la jungle du Peten, a été abandonnée bien avant l’arrivée des conquistadors. Elle nous livre dans ce film une partie de ses secrets et de ses trésors. Vous rêviez de pénétrer dans les réserves d’un des musées archéologiques les plus célèbres du monde? En suivant cette aventure documentaire, vous pénétrerez dans celui de Guatemala Ciudad où les bijoux en jade, les stèles, les poteries et les momies font partie du décor. C’est Antigua, ville coloniale préservée du temps et des volcans destructeurs qui l’entourent, qui abrite les fabriques d’objets en jade qui réalisent des copies d’objets anciens ainsi que des bijoux modernes. Dans ce film, vous serez initiés par un Maître d’Art à une pratique ancestrale, celle des intailles dans une gemme et plus particulièrement le jade qui sera utilisé dans la création d’un bijou. Un documentaire de Patrick Voillot.