49 min •
En 1939, pendant que la guerre éclate en Europe, les États-Unis se débattent toujours contre la crise. Le 7 décembre 1941, l’attaque japonaise sur Pearl Harbour provoque son entrée dans le conflit. Le pays passe d’un statut « isolationniste » à celui d’acteur prédominant. Comme toujours, l’Amérique se lance dans cette guerre de manière totale. Le conflit donne du travail à sept millions de chômeurs, dont la moitié sont des femmes. En 1944, les États-Unis produisent 40% de l’armement mondial. La stratégie américaine, sa puissance de feu et ses capacités de ravitaillement changent le cours de la guerre. L’US Air Force commence les premiers bombardements de jour, sur l’Europe occupée. Sous le commandement du général Dwight Eisenhower, le débarquement allié en Normandie est un succès. En 1945, le largage de bombes atomiques sur les villes japonaises d’Hiroshima et Nagasaki mène à la fin de la guerre dans le Pacifique…