52 min •
Ce docu n'a pas de note Les hommes de l’Identité judiciaire (IJ) sont des policiers d’un genre à part. Obsédé du détail, ils fuient l’oubli comme la peste. Chez eux la rigueur tourne parfois à la monomanie. Traqueurs de l’invisible et du microscopique, la scène de crime est leur terrain de jeu. « Techniciens de scène de crime », ils sont appelés sur les lieux d’une infraction grave ou d’un crime de sang pour procéder aux prélèvements indispensables à la suite de l’enquête. Les hommes de l’IJ sont en alerte 24 heures sur 24. À bord de la camionnette, ils sillonnent la capitale pour se rendre le plus rapidement possible sur la scène de crime et assister les enquêteurs. Ces experts se déplacent toujours par trois. L’un se charge d’élaborer le plan des lieux, le second fige la scène sur pellicule, le dernier se chargeant de prélever les tâches, fibres empreintes et autres objets qui constitueront les scellés. Leur travail est la pierre angulaire de l’édifice de police scientifique et technique. Une scène de crime mal fixée, des prélèvements contaminés, un oubli et c’est toute l’enquête qui est en péril. Les experts de l’IJ sont des hommes de l’ombre, peu connus du grand public. Ils oeuvrent en toute discrétion mais sont pourtant des acteurs incontournables de la police et par là même garants de notre sûreté.