47 min •
Découverte en septembre 2012 par deux scientifiques russes de l’International Scientific Optical Network (ISON), la comète du même nom, âgée de 4,5 milliards d’années a été détruite dans son périple l’année suivante par l’intensité des radiations du soleil. ISON ayant défiée toutes les prédictions des experts, de nombreux scientifiques de renommée planétaire avaient fait escale en Arizona au siège de l’observatoire national américain afin de suivre et de comprendre son évolution dans l’espace.