48 min •
\r\n\r\nDe l’Antiquité au début du vingtième siècle, la légendaire Route de la Soie a relié la Méditerranée à la Chine où les caravanes entraient par la Porte de Jade; un périple de 11000 kilomètres à travers les steppes, les montagnes et les déserts. Pendant sept cents ans un peuple caravanier, les Sogdiens, a exercé le monopole de la traversée de ces contrées hostiles, et s’est fait une spécialité d’organiser et de guider les caravanes entre l’Orient et l’Occident. Ils se sont imposés parmi les meilleurs marchands de la Route de la Soie. Cette tradition commerçante ancestrale résultait de la situation géographique privilégiée de la Sogdiane. Elle était le passage obligé des caravanes allant de l’Inde à la Russie et de la Méditerranée à la Chine. Cette route a été empruntée comme aucune autre dans l’histoire de l’humanité. En 674 les Cités-États Sogdiennes seront conquises par les arabes venus du Moyen-Orient. Les vaincus conserveront leur langue, le persan, mais devront se convertir à l’Islam. Mais aussi loin que l’on remonte dans l’histoire, peu de peuples sans empire ni puissance militaire auront autant contribué à faire se rencontrer les cultures d’Orient et d’Occident.