52 min •
Ce docu n'a pas de note

En 1982, l’assassinat de Vincent Chin, un jeune Sino-Américain battu à mort par deux hommes qui l’accusaient d’être un « Japonais » responsable de leur chômage, provoque la stupéfaction chez les Asio-Américains, encore renvoyés à ce statut d’étrangers perpétuels. Comment faire société et avancer ensemble en tant qu’Américains ?

En 1982, l’assassinat de Vincent Chin, un jeune Sino-Américain battu à mort par deux hommes qui l’accusaient d’être un « Japonais » responsable de leur chômage, provoque la stupéfaction chez les Asio-Américains, encore renvoyés à ce statut d’étrangers perpétuels. Jusqu’à aujourd’hui, et alors qu’ils n’ont jamais été aussi présents dans la culture et l’économie du pays, incarnant parfois les visages du rêve américain, une question les taraude : comment faire société et avancer ensemble en tant qu’Américains ?

Le mouvement d’une nation

Multipliant les formes narratives, cette série documentaire, nourrie de captivantes archives, s’essaie aussi à l’animation pour raconter l’histoire de ces « rêveurs », illustres ou inconnus, en quête d’une meilleure destinée. Les cinq épisodes, denses, retracent cent cinquante ans de volonté d’intégration des Asio-Américains, ébranlée par les guerres et le rejet mais marquée aussi par de réelles avancées. Aux conditions de vie d’abord effroyables, à construire des chemins de fer ou à travailler la terre sans salaire décent ni reconnaissance, succèdent les images de succès arrachés par ces communautés longtemps honnies, encore mal aimées. Les interviews de descendants des premiers immigrés, de vétérans de guerre, de militants politiques ou encore de stars de la culture populaire apportent par ailleurs une dimension intimiste à cette fresque, occasion de revisiter la tumultueuse histoire des États-Unis, tout en questionnant nos visions de l’immigration.

Documentaire disponible jusqu’au 28/02/2023.