25 min •
Ce docu n'a pas de note

Depuis 1990 et la fin de la guerre qui opposait l’Iran à l’Irak, le gouvernement iranien a lancé une campagne de reconstruction et de restauration du pays. A côté des infrastructures traditionnelles, le ministère de la conservation du patrimoine a entrepris la rénovation de nombreuses oeuvres d’art, en particulier des mosquées et des monuments historiques, laissés à l’abandon pendant 10 ans. Les chantiers de restauration ont été lancés avec la participation de maîtres artisans, d’architectes, de miniaturistes et de maîtres verriers. Les ponts de la ville d’Ispahan, ici le pont Radju, ont été entièrement nettoyés, consolidés et restaurés.