Ce docu n'a pas de note Crypto-monnaies : qu’est-ce la blockchain ?

Depuis quelques années maintenant, on entend parler des cryptos monnaies : investissement spéculatif, monnaie alternative anonyme ou sociale…. Peut-être avez-vous même acheté pour quelques euros de Bitcoin à l’époque, mais savez-vous au juste comment fonctionnent les cryptos monnaies ? Chaque crypto a un cours propre mais elles sont toutes régies par la même technologie : la blockchain.

Une base de données

Pour faire simple, la blockchain n’est ni plus ni moins qu’une immense base de données. Ces données sont réparties entre des nœuds (un nœud correspond à un utilisateur) sur un réseau informatique, ce qui signifie concrètement qu’elles sont stockées sur des milliers d’ordinateurs. Tous les contributeurs du réseau possèdent une copie des données, et lorsqu’un changement intervient, toutes les copies sont modifiées simultanément.

Une structure en forme de blocs

Dans une base de données classique, les données sont structurées sous forme de tableau, dans le cas de la blockchain, comme son nom l’indique, elles sont structurées sous forme de blocs. Les blocs servent à stocker les informations et lorsqu’il est plein, il est scellé numériquement. Avant de l’ajouter aux autres blocs, il est vérifié, cette étape s’appelle le minage. Les nœuds du réseau comparent les informations du bloc avec les opérations précédentes, vérifient la traçabilité et valident les transactions connexes. Une fois le bloc horodaté, il est ajouté aux autres pour former une chaîne.

Des données bien protégées

Cette structure permet de garantir la sécurité des données, elles sont infalsifiables. La blockchain est complètement transparente, aucun changement ne peut être opéré sans que les autres participants ne s’en aperçoivent : tout le monde peut consulter les transactions et changements opérées sur le réseau. Le fait que chaque bloc soit scellé par une fonction de hachage sécurise davantage la blockchain. A titre d’exemple, pour modifier un bloc, il faudrait modifier simultanément au moins 51% des données sur toutes les copies de la blockchain, ce qui demanderait des moyens informatiques faramineux.

De plus, comme les données sont stockées sur de nombreux terminaux, elles sont en sécurité même en cas de défaillance réseau. 

Il existe des blockchains privées et publiques. Dans une blockchain publique, tout le monde a accès aux informations, et peut les vérifier et en ajouter. Ces fonctions sont réservées à un nombre restreint d’utilisateurs dans le cas d’une blockchain privée. Certaines blockchains ont un code open source.

La blockchain pour les cryptos

Les cryptos-monnaies sont entièrement dématérialisées, n’ont pas de cours légal et ne sont encadrées par aucune autorité financière. Formulé comme ça, cela peut paraître peu engageant niveau sécurité, et c’est là que la technologie blockchain révèle son plein potentiel : elle permet un fonctionnement très libre, puisque les transactions ne sont pas encadrées mais aussi très sécurisé comme vous avez pu le voir précédemment.

Pour aller plus loin

Vous connaissez maintenant la technologie qui régit l’ensemble des crypto- monnaies. Si vous souhaitez vous lancer dans le monde passionnant de la crypto-monnaie, que ce soit pour faire des achats en ligne, jouer dans les meilleurs casinos Bitcoin de 2022 ou encore réaliser un investissement nous vous recommandons de vous renseigner sur les différents portefeuilles existants ainsi que les plateformes d’échange avant de commencer.