53 min •
Ce docu n'a pas de note
Elles suscitent l’espoir mais attisent aussi toutes les convoitises. Objet de recherche dans les laboratoires du monde entier, les cellules souches pourraient permettre un jour de lutter contre le vieillissement, l’infarctus du myocarde, la cécité et le mal incurable dont souffre Samuel, 20 ans. Le jeune homme vient de bénéficier d’une greffe expérimentale de cellules souches au CHU de Poitiers. Nous avons suivi son combat contre la maladie. Quatre ans après notre premier reportage, la législation française encadrant cette nouvelle génération de thérapies s’est renforcée. Dans la ligne de mire des autorités sanitaires, des sociétés étrangères rémunérées pour extraire et stocker à des fins privées des cellules souches prélevées dans le sang des cordons ombilicaux. Interdites, ces pratiques ont-elles réellement cessé ? Que faire quand les excès des médecins sont à la hauteur des promesses de guérison ? En Allemagne, nous avons eu bien du mal à retrouver la trace d’une équipe de chercheurs rencontrés il y a quatre ans. Ils se disaient alors à la pointe des thérapies cellulaires et faisaient payer à prix d’or leurs injections. C’était avant que la justice allemande ne s’intéresse à leurs activités. Avant qu’un de leur patient ne meure sur une de leurs tables d’opération. Il s’appelait Ricardo. Il avait 18 mois. Réalisé par Romain Bolzinger. Montage de Vincent Liger.