91 min •
Ce docu n'a pas de note Alexandre Yersin (1863 – 1943) est l´homme qui a vaincu la peste. Aujourd´hui, rares sont ceux qui, à l´Ouest, connaissent le nom de ce Suisse, médecin, bactériologue, aventurier, chercheur et agronome. Au Vietnam, c´est un héros et il est vénéré comme Bodhisattva. (Saint) En tant qu´élève de Louis Pasteur et collaborateur du chercheur et spécialiste en diphtérie Emile Roux, sa carrière était assurée. Pourtant il y renonce, préférant se rendre comme médecin de bord pour les Messageries Maritimes. En Indochine il entreprend des voyages aventureux dans l´arrière-pays encore méconnu. C´est le premier blanc à se rendre au pays des Mois, des sauvages. Il endosse un rôle de médiateur entre les tribus qui se combattent et finit par s´en faire des amis. En 1894, la peste se déclare dans le sud de la Chine et menace de s´étendre à l´Europe via Hongkong et les navires marchands. La catastrophe doit être évitée à tout prix. Le 20 juin 1894, Yersin parvient à isoler le bacille de la peste et ce malgré les manigances et les actions de sape de ses concurrents anglo-japonais. Le bacille est baptisé à son nom (Yersinia Pestis). Dans la foulée, il développe un antisérum. Il est le premier à guérir un pestiféré presque du jour au lendemain, ce qui s´apparente presque à un miracle. Le film retrace l´histoire de l´existence fascinante d´Alexandre Yersin.