52 min •
Ce docu n'a pas de note

Deux jeunes doctorants en biologie marine partent en Alaska sur les traces du requin saumon, une espèce rarement observée.

Amis de longue date, Paul Tixier et Thomas Vignaud sont doctorants en biologie marine, respectivement spécialistes des orques et des requins. En ce mois de juillet, ils se sont donné rendez-vous en Alaska, un territoire encore largement préservé des activités humaines. Loin de leurs laboratoires, ils ont trois semaines pour concrétiser leur objectif : approcher un requin saumon. Peu observé, ce prédateur appelé « eqalusuaq » par les Inuits s’aventure à cette période de l’année dans la baie du Prince-William pour se nourrir des saumons qui viennent s’y reproduire par millions…

Attentes patientes

Qu’ils veillent allongés sur les rives, traquent en kayaks les ailerons à la surface des rivières ou plongent dans des eaux glacées, les deux passionnés saisissent chaque occasion d’observer la faune qui les entoure. Lions de mer de Steller, orques, baleines à bosse, goélands, ours bruns : le pèlerinage annuel des saumons sauvages dans les fjords majestueux est une aubaine pour de nombreux autres prédateurs. Qu’importe alors que les jours filent sans qu’ils ne décèlent la présence du requin saumon, le récit de leur expédition, riche en échanges et en attentes patientes, livre une moisson d’images de toute beauté.

Documentaire d’Hugo Braconnier et Kévin Peyrusse disponible jusqu’au 13/03/2022.