41 min •
En France « l’armée des ombres », cosmopolite, s’est formée d’une multitude d’initiatives personnelles et isolées dès le jour de la défaite. Les risques encourus pour l’exfiltration, la liaison radio, l’information ou le sabotage sont inouïs ; à partir de juin 41, l’entrevue de Jean Moulin et de Henri Freynay jette les bases d’une armée intérieure et le Parti communiste français passe à l’action armée en soutien de la Russie… Un documentaire de Félix Olivier.