55 min •
Dès 1943, des milliers de jeunes hommes et femmes sont entrés dans la clandestinité pour combattre le régime de Vichy et l’envahisseur nazi. Et pourtant, à côté de cette version officielle, il existe une autre réalité plus sombre. Le maquis fut aussi le théâtre de pillages, de vols et d’assassinats. Ces faux maquis composés d’escrocs, de truands et de criminels se livrèrent aux pires exactions.