29 min •
Ce docu n'a pas de note A 67 ans, Edmond J. Safra voulait que son «empire bancaire dure 10 000 ans». Le multimilliardaire juif libano-brésilien allait prendre sa retraite des affaires, après un brillant demi-siècle dans la finance. Bien qu’atteint de la maladie de Parkinson, il aurait navigué entre ses pied-à-terre de New York, Paris, Genève, Villefranche-sur-Mer et Monaco. Mais Safra est décédé dans l’incendie suspect de son appartement monégasque. La sûreté de la principauté a en effet été appelée vers 5 heures pour intervenir à son domicile, dans l’immeuble Belle Epoque sur l’avenue d’Ostende, non loin du casino. Les quatre premiers étages sont des locaux professionnels ­ notamment sa banque ­, les deux derniers, son appartement. Vingt pièces, 800 m2 au moins. Sa femme, Lily, occupe une aile, lui une autr