25 min
Comment protéger la plus grande barrière de corail de l’Hémisphère nord quand on est un pays minuscule, pas très riche et ignoré de la planète ? Coincé entre le Mexique et le Guatemala, le Belize doit assurer la sauvegarde de centaines d’atolls, de cayes, de lagons, et surtout de 7 merveilles de l’océan classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis qu’il est classé, le pays attire les touristes et les promoteurs… Pour se protéger, le Belize a délégué cette lourde responsabilité à une kyrielle d’ONG et des milliers de petites mains s’activent tout le long du récif corallien. Lisa sauve les coraux,  Valentin replante les mangroves, Alexandre protège une espèce de mérous menacée, Rachel surveille les grands prédateurs… Est-ce suffisant? Ça pourrait l’être si le gouvernement n’était pas lui-même une menace pour la barrière. Partout des îles sont vendues, rasées et transformées en résidences ou en hôtels de luxe, si bien qu’en 2009 l’UNESCO a inscrit les 7 sites du récif corallien du Belize sur la liste du patrimoine mondial en péril. Entre convoitise et label Unesco, le Belize tente de se racheter une image. Un documentaire de Thalassa.