20 min
En Afrique du Sud, le Cap, la deuxième ville du pays traverse une crise écologique majeure, sans équivalent à l’échelle d’une métropole de 4 millions et demi d’habitants. Après 3 ans de sécheresse ininterrompue, le Cap est à sec. Jamais en un siècle, ses réserves en eau n’avaient été aussi basses. Alors, en attendant un coup de pouce du ciel, les habitants ont drastiquement réduit leur consommation quotidienne, 50L par tête, soit 3 fois moins que la moyenne française mais c’est toujours mieux que la coupure totale, si la tendance ne s’inverse pas. Un documentaire de L’Effet Papillon.