44 min •
Sur internet, vous êtes suivis à la trace. Faire ses courses en ligne, surfer sur les réseaux sociaux, lire un article sur un site d’information : les activités les plus banales peuvent menacer votre vie privée. Le reportage que vous avez choisi cette semaine, réalisé par Nicolas Combalbert, vous fait découvrir le commerce de données personnelles et les nouveaux dangers qui pèsent sur la réputation en ligne. La collecte d’informations personnelles – âge, sexe, centres d’intérêts – par les sites de réseaux sociaux est désormais connue et relativement acceptée par les utilisateurs. Le dernier exemple en date vient de Facebook, qui a annoncé, mercredi 26 novembre, une révision de ses conditions d’utilisation. Jugeant que ses 1,32 milliard de membres y consentiront aisément, le réseau social entend récolter ainsi encore plus de données personnelles qu’aujourd’hui, notamment des informations bancaires. Notre reportage montre qu’une collecte de données bien plus insidieuse se développe en parallèle : celle des traceurs publicitaires, ou cookies. Installés sur de nombreux sites web, ces petits programmes informatiques invisibles vous suivent tout au long de votre navigation. Leur but ? “Comprendre le comportement du consommateur pour savoir ce qu’il est susceptible d’acheter”, comme le raconte le responsable d’une entreprise qui exploite ces données à des fins publicitaires. Nos informations personnelles peuvent parfois tomber en d’autres mains que celles des sites marchands. Notre équipe a rencontré un célèbre hacker qui montre, face caméra, comment pirater un ordinateur connecté sur un réseau wifi public en moins d’une minute. Une adolescente qui témoigne dans notre reportage a fait les frais de ce type de piratage : son identité a été usurpée et sa réputation, virtuelle et réelle, ruinée auprès de ses proches.