53 min •
\r\nEn Italie, de nombreux sites classés au patrimoine mondial sont menacés par la «tropicalisation» du climat, aggravée par les erreurs commises dans l’urbanisation. L’Italie compte pas moins de 47 sites classés au patrimoine mondial, mais ceux-ci subissent de plein fouet les bouleversements climatiques. A l’automne 2011, Vernazza, petit village de la Riviera italienne, est frappé par des inondations éclair. En quelques heures, des pluies diluviennes provoquent des coulées de boue. Les experts évoquent la «tropicalisation» du climat. A Gênes, ville classée, les mafias de l’immobilier ont trop construit, dans des zones inondables. Elles ont bétonné les rivières et 100 000 personnes vivent aujourd’hui dans des zones à très haut risque. Sur la côte Adriatique, Venise est en première ligne face à la montée des eaux et les inondations y sont devenues chroniques. Quant au delta du Pô, il est lui aussi menacé.